Episodes

Épisode 16: Marie Comacle et PUISSANTE

Apple PodcastsSpotifyDeezerGoogle Podcasts

Bonjour à tous,

Je suis ravie de sortir encore une fois des sentiers battus et de vous proposer des portraits de chef d’entreprise dans des domaines d’activités variés.

Aujourd’hui je suis très heureuse de recevoir Marie Comacle au micro de SLICE !

Ensemble nous parlerons de PUISSANTE et de Coco le premier vibromasseur de sa toute jeune entreprise.

Marie nous parlera de sa vie et de son parcours, son envie depuis l’adolescence d’avoir son entreprise a l’image de ses parents et de ses grands parents. On évoquera le temps des études supérieures qu’elle entame sans grandes conviction et puis de cet intérêt pour la découverte de soi, de son corps et de son plaisir.

Pendant des années Marie a une idée en tête, celle de crée un jour son propre sextoy et de créer une marque pour détabouiser l’orgasme féminin.

Puissante ce n’est pas qu’un vibromasseur, c’est également bientôt un lubrifiant (et pourquoi pas des hoodies), et aussi des épisodes de podcasts dans lesquels Marie parle avec ses invités du corps féminin, des complexes, de plaisir, de santé et des violences que peuvent subir les femmes dans certaines parties du globe.

Alors ça se fabrique comment un sextoy ? Par qui? Comment trouver ses fournisseurs ? et pour faire tout ça il faut de l’argent … comment on se finance ?

Nous répondrons à toutes ses questions et a bien plus dans ce seizième épisode de SLICE.

Pour aller plus loin :

COCO est disponible dans les magasins ci dessous :

Marie et PUISSANTE soutiennent l’association Les Orchidées Rouges qui lutte contre l’excision, les mariages précoces et les mariages forcés : https://www.lesorchideesrouges.org/

Bonne écoute,

M.

Slice est disponible sur les plateformes d’écoute suivantes:

Épisode 15: François Andrieux et TIBERT Éditions

Apple PodcastsSpotifyDeezerGoogle Podcasts

Aujourd’hui je vous donne rendez-vous dans le monde fascinant du livre !

Pour ce faire je suis heureuse d’accueillir au micro de SLICE, François Andrieux le patron de TIBERT Éditions.

J’ai découvert Tibert lors de la parution d’Orgueil et Préjugés illustré par Margaux Motin et depuis la maison d’édition est entrée dans ma vie de lectrice, devenant au fil du temps un rituel entre ma petite sœur, Alexandra, et moi.

Chaque nouvelle parution, c’est la tradition, je me charge de commander le livre en deux exemplaires pour pouvoir lui en offrir un à Noël.

Vous imaginez donc ma joie quand François a accepté de me recevoir chez Tibert pour parler de l’entreprise, de ses livres, de son métier, de son parcours et de sa famille.

Direction Billezois, à quelques encablures de Vichy, pour découvrir le métier de libraire, que François a exercé pas mal d’années, puis d’éditeur / distributeur / logisticien / découvreur de talents, grand manitou d’une équipe 100% féminine et papa poule ( et un peu grincheux) d’une petite Tess d’un an et d’un grand garçon !

On ressort de Billezois, les bras chargés de cadeaux, une liste de recommandations lecture longue comme un tour du monde et des idées de voyage au grès des visites de petites librairies indépendantes !

Il se peut aussi que François nous parle d’une prochaine parution …. SPOILER ALERT 🤐 🧛 !

Détendez vous et au son des oiseaux et de la nature je vous souhaite une bonne écoute !

Pour aller plus loin :

Les illustratrices et illustrateurs TIBERT

Recommandations lecture / Illustrateurs :

Slice est disponible sur les plateformes d’écoute suivantes:

M.

Épisode 14 : Sandra Budimir et STARBURST

Apple PodcastsSpotifyDeezerGoogle Podcasts

Je suis ravie de vous amener aujourd’hui à la rencontre de Sandra Budimir, la cofondatrice de STARBURST Aerospace.

Sandra a eu la gentillesse de m’accorder un peu de son temps entre les derniers dossiers à traiter, sa fille, un déménagement et les préparatifs pour des vacances bien méritées en Croatie.

C’est précisément pour ce genre de rencontre inspirante et motivante que je suis heureuse d’avoir lancé SLICE, il y a maintenant un peu plus de 8 mois.

Avec Sandra nous avons abordé une multitude de sujets et parlé de l’importance de vivre sa vie comme on l’entend, sans se soucier de ce que pense les gens et malgré cette gêne empoisonnante qu’est le syndrome de l’imposteur, qui vient vous titiller dans les périodes les plus compliquées.

Des bancs de l’école de commerce aux bureaux de Starburst à Paris, Sandra nous racontera son parcours au sein du Groupe ALTRAN ( désormais Capgemini Engineering) en Europe et en Amérique du Sud, sa rencontre avec François Chopard, la désillusion, le changement de cap et son CAP esthétique et puis finalement l’aventure STARBURST.

Nous parlerons bien évidement de la formidable expansion de STARBURST à l’international qui compte désormais en plus de Paris sept implantations dans le monde (Los Angeles, Montréal, Munich, Singapour, Tel Aviv, Séoul et Mumbai) et est reconnu comme le 1er accélérateur mondial de startup du secteur aéronautique, défense et spatial.

Sandra reviendra longuement sur son expérience en tant qu’auditeur de la 70 ème session nationale de l’IHEDN « Politique de Défense » et de son apport du point de vue de la connaissance des enjeux de souveraineté et d’autonomie stratégique. Elle nous parlera également des bénéfices humains et business qu’elle en a tiré par l’esprit de corps et la confiance qui s’instaurent entre les participants d’une même session, réunis ensemble autour d’un même intérêt pour la nation, sa défense et son rayonnement à l’international.

Pour en savoir plus sur le fonctionnement de l’entreprise, de son accélérateur, du programme BLAST, de l’animation de l’Innovation Défense Lab et de la collaboration avec l’Agence Innovation Défense et de bien d’autres choses…

Pour aller plus loin:

J’espère que cet épisode vous plaira,

Bonne écoute,

M.

Épisode 13 : Nicolas Gambini et NOTILO Plus

Apple PodcastsSpotifyDeezerGoogle Podcasts

Je suis ravie de commencer le mois d’août en compagnie de Nicolas Gambini, le patron de la société NOTILO Plus.

C’est au cœur de Villeurbanne, dans les locaux du Bel Air Camp, que j’ai rejoint Nicolas pour parler de sa vie, de son parcours et de Notilo Plus, l’entreprise qu’il a crée en 2016 en partant de zéro, sur une suggestion du Studio Startup Maker.

Sorti de Central Supelec, Nicolas intègre successivement PwC, Renault et Kearney.

Encore étudiant il savait qu’il deviendrait un jour son propre patron, mais il y a un temps pour tout , un temps pour se former, un temps pour performer, un temps pour affronter et surmonter les épreuves et un temps pour guérir et changer de vie. Et puis vient le temps de se lancer !

Nicolas nous racontera avec humour ses péripéties professionnelles et personnelles, ses réussites et ses échecs et puis Notilo Plus et ses débuts à Lyon.

Des prototypes sur la table de chevet aux tests dans sa baignoire et en toute décontraction dans la Saône, Nicolas nous plonge, sans mauvais jeu de mot, dans l’aventure Notilo Plus et la création de ses drones sous-marin qui sont désormais utilisés en France et à l’étranger dans des domaines aussi variés que l’industrie, le transport maritime, l’inspection d’infrastructures, l’énergie offshore, la défense, le tourisme ou encore les études scientifiques.

Pour aller plus loin :

J’espère que notre échange vous plaira,

Bonne écoute,

M.

A propos de Notilo Plus :

Notilo Plus développe des solutions de collecte et d’analyse de données sous-marines en partenariat avec les industries maritimes. Les premiers produits de cette start-up françaises sont le drone sous-marin Seasam, capable d’effectuer des opérations d’inspection complexes en autonomie, ainsi que Notilo Cloud, une plateforme de stockage et d’analyse de données subaquatiques faisant appel à des algorithmes d’intelligence artificielle. Lancée en 2016, Notilo plus a désormais fourni ses solutions à des centaines de clients à travers le monde, dans divers secteurs tels que le transport maritime, la recherche scientifique, la sécurité civile, les travaux sous-marins et la défense.

Épisode 12 : Anne-Charlotte Deroure Fredenucci et AMETRA

Apple PodcastsSpotifyDeezerGoogle Podcasts
©Sarah Bastin

Aujourd’hui, je vous emmène à la rencontre d’Anne-Charlotte Deroure Fredenucci qui dirige depuis maintenant plus de 10 ans le Groupe AMETRA.

AMETRA c’est l’histoire d’une entreprise, le Groupe Deroure, fondé à la fin des années 70 par Claude Deroure.

C’est l’histoire également d’une crise qui après 30 ans de réussite menace de détruire la PME à la fin des année 2000.

C’est enfin l’histoire d’Anne-Charlotte Fredenucci, la fille de Claude, qui décide de sauver le groupe familiale puis de le développer, de créer des emplois et de l’emmener à l’international. Vous découvrirez le portrait d’une Cheffe d’entreprise inspirante qui depuis 2009 mène de front sa vie de femme, d’épouse, de mère et de présidente d’un grand groupe industriel. Elle est épaulée en cela par son copilote d’époux à la maison et par une équipe qui dépote chez AMETRA.

Avec Anne-Charlotte nous sommes revenus sur son parcours, sur les épreuves auxquelles elle a fait face au plus dur de la crise et sur l’expansion vitesse grand V du Groupe qui compte désormais 700 salariés, contre 300 à son arrivée aux commandes de l’entreprise.

Nous parlerons également des savoir faire du Groupe dans l’aéronautique, la défense ou encore l’exploration pétrolière et des engagements d’Anne Charlotte en faveur de la féminisation des métiers de l’ingénierie.

Pour aller plus loin:

J’espère que cet épisode vous plaira,

Bonne écoute,

M.

Hors série 3 : Emmanuel Chiva et l’Agence Innovation Défense

Apple PodcastsSpotifyDeezerGoogle Podcasts

Je suis heureuse de vous retrouver pour ce troisième Hors-série de SLICE.

J’ai eu la chance d’être reçue au sein de l’Innovation Défense Lab par Emmanuel Chiva, le patron de l’Agence Innovation Défense.

Emmanuel est de ces personnes brillantes et touche-à tout capables de vous expliquer un problème complexe en peu de mots sans jamais que vous ne vous sentiez crétin; C’est là un de ses nombreux talents !

Nous sommes revenus ensemble sur son parcours, riche et multiple, des bancs des prestigieuses École alsacienne et École Normale Supérieure au fauteuil de Directeur de l’Agence Innovation Défense qu’il occupe depuis le 1er septembre 2018 quand il n’est pas en train de parcourir la France et le monde.

C’est un épisode riche que je vous propose de découvrir aujourd’hui dans lequel nous parlerons biologie moléculaire, biomathématiques, jeux vidéos, simulation, réalité augmentée et science fiction ( pour ne citer que cela, on va pas non plus tout spoiler !)

Nous allons aussi et surtout parler d’innovations et des missions de l’AID au service de la protection de nos forces et de la défense de notre pays !

Si vous aimez les acronymes, cet épisode est fait pour vous 😅 !

Pour aller plus loin :

J’espère que cet épisode vous plaira,

Bonne écoute,

M.

Épisode 11 : Bruno Voland et TRA-C industrie

Apple PodcastsSpotifyDeezerGoogle Podcasts

J’ai le grand plaisir de recevoir au micro de SLICE Bruno Voland, le patron du Groupe TRA-C Industrie.

Avec lui nous sommes revenus sur les grandes étapes de sa vie, des bords du marais de la Brière à Vindry sur Turdine en passant par Kuala Lumpur.

Formé chez les Compagnons du Devoir et du Tour de France, Bruno reviendra sur cette formation et sur ce parcours initiatique qui lui a permis de toucher à une multitude de domaines d’activité, du médicale à l’art sculptural.

Il le dit lui même, avoir son entreprise, devenir patron, n’était pas une fin en soi et après un passage au Malaysian French Institut puis chez Renault VI, il se lance en 2001 et crée son entreprise depuis son grenier.

TRA-C, 20 ans plus tard c’est 120 personnes et 20 millions de chiffre d’affaires. Bruno forme professionnellement un duo de choc avec son associé Aymeric de Monclin. Tous les deux œuvrent ensemble au développement de l’entreprise, leader européen du soudage par Friction Malaxage, dont ont peut retrouver les réalisations partout dans le monde (Laos, Viêt-Nam, Indonésie, Chine, Japon, Congo Brazzaville, Gabon, Cameroun, Burkina Faso,…). Si TRA-C devait avoir une devise, assurément ce serait celle-ci « s’adapter c’est déjà être en retard ».

Pour plus d’informations :

La technologie FSW

TRA-C Industrie et la French Fab

J’espère que vous passerez un agréable moment en notre compagnie,

Bonne écoute,

(Merci à Mouche, mon fidèle petit frère, de m’avoir accompagné chez TRA-C et d’avoir rendu cet épisode possible)

M.

Épisode 10 : Jacques Salognon et DEVERYWARE

Apple PodcastsSpotifyDeezerGoogle Podcasts

Je suis ravie de vous retrouver pour ce mois de juillet qui s’annonce haut en couleurs !

On démarre immédiatement avec le dixième épisode de SLICE dans lequel j’ai le plaisir de faire connaissance avec Jacques Salognon, le patron du groupe DEVERYWARE.

Jacques m’a très gentiment reçu à Paris, le jour de son anniversaire, pour parler de sa vie, de ses entreprises et de ses passions !

A travers cet échange, on découvre le parcours d’un homme qui se rêvait pilote de chasse et que la vie à mené vers des chemins plus sinueux. De commercial pour Olivetti à la tête du leader européen de la géolocalisation judiciaire et des solutions pour l’enquête, il y a tout une existence que je vous propose de découvrir aujourd’hui.

« Sans prise de risque, pas d’espoir de gain », c’est la devise de Jacques et il l’applique aussi bien dans sa vie professionnelle que dans sa vie personnelle.

N’allez pas vendre votre appartement pour monter votre entreprise 😅, il y’a peut être une autre solution ! Par contre, si vous aimez vous dépasser et vivre pleinement l’instant, vous pouvez tester le parachutisme, les compétitions de planeur ou vous engager sur le mythique rallye du Dakar … vous y croiserez sans doute mon invité… qui vous en remontrera !

Pour plus d’informations :

Le savoir-faire DEVERYWARE en image

Livre Blanc :  » La Data au cœur de l’enquête »

http://notre livre blanc « la data au cœur de l’enquête »

J’espère que cet épisode vous plaira,

Bonne écoute,

M.

Épisode 9 : Richard Forest et SEAIR

Apple PodcastsSpotifyDeezerGoogle Podcasts

Suite et fin de ma petite balade bretonne!

J’ai eu le plaisir de recevoir au micro de SLICE, Richard Forest, le patron de la société SEAIR.

Autant vous dire que si vous avez besoin d’un shot d’enthousiasme et de motivation, cet épisode est fait pour vous.

Richard, il a 50 ans et tous ses rêves d’enfant qu’il entreprend de réaliser les uns après les autres!

Avec SEAIR il fait voler des bateaux en respectant 3 règles : le confort, la performance et l’écologie … et ce quel que soit l’utilisateur, un plaisancier ou un membre des forces spéciales françaises.

Du port de Gustavia aux eaux moins chaudes de celui de Lorient, les bateaux SEAIR déploient leurs ailes sous marines au besoin, simplement en appuyant sur un bouton 👉🏼 … Il parait qu’une fois qu’on y a gouté, il est difficile de s’en passer 😂

Pour en arriver là il en a fallut du travail et de la persévérance, et ce n’est pas fini ! Sans langue de bois, on parlera ici des cotés plus compliqués de l’entrepreneuriat, de la solitude du chef d’entreprise, du financement de l’innovation et de la difficulté que cela peut représenter de rester 100 % français.

« Écoutez votre marché et entourez vous », c’est la recette de Richard pour tenter d’atteindre les sommets.

Pour en savoir plus :

Je vous souhaite une très bonne écoute,

M.

Épisode 8 : Christophe Cordès et SIEPEL

Apple PodcastsSpotifyDeezerGoogle Podcasts

C’est à Vannes que j’ai eu le plaisir de recevoir Christophe Cordès, le patron de la société SIEPEL.

Avec Christophe nous avons mangé des chouquettes 🍩 et puis, comme c’est un peu le but de SLICE, nous avons parlé de lui!

La phase extincteur passée 😂, Christophe s’est longtemps interrogé sur ce que serait son métier plus tard.

Après une école de commerce vient le premier challenge : créer de toute pièce, et sans expérience en la matière, la direction commerciale d’une PME bretonne, SIEPEL.

10 ans plus tard, second challenge : prendre la direction d’une autre PME, filiale d’un groupe américain. Diriger une équipe, ça Christophe sait faire… Repartir à zéro dans une entreprise où on a décidé, avant son arrivée, de se débarrasser de toute l’équipe, c’est tout de suite un peu plus folklorique.

Il va retrouver SIEPEL quelques années plus tard pour en devenir le patron, conscient du fait que les choses ne se passeront jamais comme on peut se les imaginer.

Christophe nous parle de cette naïveté qui pousse une personne à prendre la direction d’une entreprise, de l’importance du doute qu’il faut cultiver, de l’exigence, de la pression et de la frontière minuscule entre vie privée et vie professionnelle mais surtout, il nous parle de cette liberté de créer qu’octroi l’entrepreneuriat.

Pour en savoir plus :

J’espère que cet échange vous plaira,

Bonne écoute,

M.