Étiquette : développement

Épisode 17: Stéphane Amarsy et D-AIM

Apple PodcastsSpotifyDeezerGoogle Podcasts

Aujourd’hui on pénètre le monde du Martech !

Je suis partie à la rencontre de Stéphane Amarsy le patron de la société D-AIM.

Après une expérience dans le domaine de l’assurance spatiale qui aurait pu le mener sur le chemin du doctorat, Stéphane décide d’entrer dans le monde du travail et commence à travailler dans le marketing. De succès en succès, il grimpe les échelons et finit par diriger sa propre business unit. Au bout d’un peu moins de 10 ans se fait clairement sentir le besoin de changer d’air, de repartir de zéro et de se challenger.

Avec son associée, il monte INBOX qui fait, comme il le dit, de la Haute Couture Marketing pour ses clients.

L’entreprise se développe en France et à l’export avec l’ouverture de succursales en Tunisie, au Maroc, en Belgique et au Canada. Oui mais voila, Stéphane il aime pas quand ça ronronne, et puis il le sent, il faut changer la donne et métamorphoser l’entreprise afin de l’adapter aux changements que le futur apportera. Inbox se transforme alors et suit le changement d’activité souhaité par Stéphane, porté par sa nouvelle vision du marketing.

D-AIM est né.

Longue vie à D-AIM !

Si vous avez envie de savoir ce qu’est l’individuation marketing et l’empathie algorythmique je vous conseille de mettre vos écouteurs et d’écouter ce nouvel épisode de SLICE.

Pour aller plus loin:

D-AIM en vidéo:

Bonne écoute,

M.

Slice est disponible sur les plateformes d’écoute suivantes:

Épisode 11 : Bruno Voland et TRA-C industrie

Apple PodcastsSpotifyDeezerGoogle Podcasts

J’ai le grand plaisir de recevoir au micro de SLICE Bruno Voland, le patron du Groupe TRA-C Industrie.

Avec lui nous sommes revenus sur les grandes étapes de sa vie, des bords du marais de la Brière à Vindry sur Turdine en passant par Kuala Lumpur.

Formé chez les Compagnons du Devoir et du Tour de France, Bruno reviendra sur cette formation et sur ce parcours initiatique qui lui a permis de toucher à une multitude de domaines d’activité, du médicale à l’art sculptural.

Il le dit lui même, avoir son entreprise, devenir patron, n’était pas une fin en soi et après un passage au Malaysian French Institut puis chez Renault VI, il se lance en 2001 et crée son entreprise depuis son grenier.

TRA-C, 20 ans plus tard c’est 120 personnes et 20 millions de chiffre d’affaires. Bruno forme professionnellement un duo de choc avec son associé Aymeric de Monclin. Tous les deux œuvrent ensemble au développement de l’entreprise, leader européen du soudage par Friction Malaxage, dont ont peut retrouver les réalisations partout dans le monde (Laos, Viêt-Nam, Indonésie, Chine, Japon, Congo Brazzaville, Gabon, Cameroun, Burkina Faso,…). Si TRA-C devait avoir une devise, assurément ce serait celle-ci « s’adapter c’est déjà être en retard ».

Pour plus d’informations :

La technologie FSW

TRA-C Industrie et la French Fab

J’espère que vous passerez un agréable moment en notre compagnie,

Bonne écoute,

(Merci à Mouche, mon fidèle petit frère, de m’avoir accompagné chez TRA-C et d’avoir rendu cet épisode possible)

M.