Étiquette : Vannes

Épisode 9 : Richard Forest et SEAIR

Apple PodcastsSpotifyDeezerGoogle Podcasts

Suite et fin de ma petite balade bretonne!

J’ai eu le plaisir de recevoir au micro de SLICE, Richard Forest, le patron de la société SEAIR.

Autant vous dire que si vous avez besoin d’un shot d’enthousiasme et de motivation, cet épisode est fait pour vous.

Richard, il a 50 ans et tous ses rêves d’enfant qu’il entreprend de réaliser les uns après les autres!

Avec SEAIR il fait voler des bateaux en respectant 3 règles : le confort, la performance et l’écologie … et ce quel que soit l’utilisateur, un plaisancier ou un membre des forces spéciales françaises.

Du port de Gustavia aux eaux moins chaudes de celui de Lorient, les bateaux SEAIR déploient leurs ailes sous marines au besoin, simplement en appuyant sur un bouton 👉🏼 … Il parait qu’une fois qu’on y a gouté, il est difficile de s’en passer 😂

Pour en arriver là il en a fallut du travail et de la persévérance, et ce n’est pas fini ! Sans langue de bois, on parlera ici des cotés plus compliqués de l’entrepreneuriat, de la solitude du chef d’entreprise, du financement de l’innovation et de la difficulté que cela peut représenter de rester 100 % français.

« Écoutez votre marché et entourez vous », c’est la recette de Richard pour tenter d’atteindre les sommets.

Pour en savoir plus :

Je vous souhaite une très bonne écoute,

M.

Épisode 8 : Christophe Cordès et SIEPEL

Apple PodcastsSpotifyDeezerGoogle Podcasts

C’est à Vannes que j’ai eu le plaisir de recevoir Christophe Cordès, le patron de la société SIEPEL.

Avec Christophe nous avons mangé des chouquettes 🍩 et puis, comme c’est un peu le but de SLICE, nous avons parlé de lui!

La phase extincteur passée 😂, Christophe s’est longtemps interrogé sur ce que serait son métier plus tard.

Après une école de commerce vient le premier challenge : créer de toute pièce, et sans expérience en la matière, la direction commerciale d’une PME bretonne, SIEPEL.

10 ans plus tard, second challenge : prendre la direction d’une autre PME, filiale d’un groupe américain. Diriger une équipe, ça Christophe sait faire… Repartir à zéro dans une entreprise où on a décidé, avant son arrivée, de se débarrasser de toute l’équipe, c’est tout de suite un peu plus folklorique.

Il va retrouver SIEPEL quelques années plus tard pour en devenir le patron, conscient du fait que les choses ne se passeront jamais comme on peut se les imaginer.

Christophe nous parle de cette naïveté qui pousse une personne à prendre la direction d’une entreprise, de l’importance du doute qu’il faut cultiver, de l’exigence, de la pression et de la frontière minuscule entre vie privée et vie professionnelle mais surtout, il nous parle de cette liberté de créer qu’octroi l’entrepreneuriat.

Pour en savoir plus :

J’espère que cet échange vous plaira,

Bonne écoute,

M.